L’efficacité énergétique :

une énergie inspirante



Qu’est-ce que l’efficacité énergétique ?

L’efficacité énergétique consiste simplement à trouver des moyens d’accomplir le même travail avec moins d’énergie.

Lorsque nous pensons à l’énergie propre, nous pensons d’abord à la production – éolienne, solaire ou hydroélectrique. Mais il est tout aussi important de penser à réduire notre consommation d’énergie. L’amélioration de l’efficacité énergétique est souvent le moyen le moins cher et le plus facile de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il existe de nombreux types de technologies efficaces sur le plan énergétique, qu’il s’agisse de nos maisons, de nos voitures, de nos appareils ménagers ou de nos processus industriels.

L’efficacité énergétique joue un rôle fondamental dans notre lutte contre le changement climatique. Mais la meilleure partie de l’efficacité énergétique est qu’il y a également de nombreux autres avantages en plus de l’environnement – lisez la suite pour en savoir plus !

Quels sont les avantages de
l’efficacité énergétique ?

Réduction des émissions de gaz à effet de serre

Les économies réalisées grâce aux technologies efficaces sur le plan énergétique peuvent varier considérablement en fonction du type de technologie. Dans certains cas, comme avec l’éclairage LED, les économies peuvent atteindre 90 % ! On s’attend à ce que l’efficacité énergétique représente un quart de la réduction de carbone nécessaire pour respecter l’engagement international du Canada en matière de climat³.

Les économies de coûts

Nous entendons souvent dire que l’énergie propre est chère. Mais l’efficacité énergétique offre un moyen de réduire les émissions et d’économiser de l’argent en même temps ! Les technologies à haut rendement énergétique sont souvent rentabilisées par les économies réalisées sur les factures.

Création d’emplois

Le secteur de l’efficacité énergétique employait 436 000 travailleurs en 2018 – soit environ 2,3 % de tous les emplois au Canada1. Cette tendance devrait s’accentuer dans les années à venir, le gouvernement accordant la priorité à l’efficacité énergétique dans sa lutte contre le changement climatique. Nous prévoyons la création de 118 000 emplois annuels en moyenne d’ici à 2030, grâce aux mesures d’efficacité énergétique².

Faits intéressants

Voici quelques exemples de la manière dont l’efficacité énergétique peut être mise en œuvre :

Ampoules électriques

Une ampoule LED peut consommer 70 à 90 % d’énergie en moins qu’une ampoule à incandescence, tout en fournissant le même éclairage.

Une enveloppe de bâtiment efficace

Les bâtiments sont l’un des plus gros consommateurs d’énergie. L’une des meilleures façons de réduire la consommation d’énergie dans les bâtiments est d’améliorer l’enveloppe des bâtiments – la barrière physique entre l’environnement extérieur et l’espace intérieur conditionné. Cela signifie qu’il faut améliorer l’isolation, les fenêtres, les portes et une circulation d’air améliorée.

Thermostat intelligent

Un thermostat intelligent ajuste la température de votre maison lorsque vous êtes absent ou que vous dormez, afin de réduire vos factures de chauffage et de climatisation.

Des projets d’efficacité
énergétique
renversants

Les bâtiments construits selon la norme de la maison passive (Passivhaus) sont un exemple d’efficacité énergétique en action. La maison passive est une norme volontaire d’efficacité énergétique, qui intègre de nombreux concepts différents pour aboutir à une maison aux besoins énergétiques extrêmement faibles.

Les maisons passives utilisent efficacement le soleil, les sources de chaleur internes et la récupération de chaleur. Pendant les mois les plus chauds, les maisons passives utilisent des techniques de refroidissement passif telles que l’ombrage stratégique pour rester au frais. Elles sont fortement isolées et disposent de fenêtres spéciales, afin d’éviter les fluctuations de température.

Les bâtiments de type maison passive (Passivhaus) consomment jusqu’à 90 % d’énergie de chauffage et de refroidissement en moins que les bâtiments conventionnels – dans les climats modérés, ces maisons ne nécessitent même pas de système de chauffage ! On trouve des maisons passives dans le monde entier, même ici au Canada, et on peut s’attendre à ce que cela se produise de plus en plus à mesure que des changements plus agressifs sont apportés aux codes du bâtiment.